Pour les ménages, le choix de la source d’énergie contribuant au confort thermique du logement est crucial. En effet, il s’agit d’un sujet important à ne pas prendre à la légère ayant un impact considérable sur la facture. Cependant, opter pour la solution la plus adaptée parmi celles existantes n’est pas chose simple, car elles se valent toutes. Focus sur les différents types de chauffage et leurs principales caractéristiques.

Le chauffage électrique : le plus utilisé en France

En moyenne, 35 % des ménages utilisent l’électricité pour se réchauffer. Accessible partout en France, cette source énergétique est une solution de chauffage dont l’installation est certainement la plus facile à mettre en place. Les convecteurs sont les appareils employés les plus répandus, mais l’arrivée des panneaux rayonnants a rendu leur usage plus performant grâce à une meilleure diffusion de la chaleur. Les nouvelles gammes d’équipements telles que les accumulateurs de chauffage, le plancher et le plafond rayonnant ont également contribué à leur recours.

Le chauffage par combustion : une option classique

Les appareils utilisant cette ressource couvrent près de 60 % des logements français. D’abord, il y a ceux qui fonctionnent au gaz naturel, un mode de chauffage qui ne requiert aucune installation particulière. Pour en profiter, il faut tout simplement raccorder l’habitat à un réseau. L’usager n’a pas besoin de stockage ni de ravitaillement.

Il y a également les équipements qui marchent au moyen du fioul, dont le prix est indexé sur celui du pétrole. Employé par 28 % des résidents de l’hexagone, ce combustible est une bonne alternative pour les ménages non raccordés au réseau de distribution de gaz. Autrefois réputé pour être très polluant, il a cependant pris de l’ampleur grâce aux chaudières à condensation.

Enfin, il y a le chauffage au bois qui propose un niveau de rendement conséquent et un confort agréable. Désormais incontournable grâce au charme offert par le feu de cheminée, cette solution devenue populaire est d’autant plus moins chère. Par rapport au précédent combustible, le bois dégage moins de dioxyde de carbone en se consumant.

Le chauffage écologique : rentable et économique

Les énergies renouvelables sont des solutions très avantageuses sur le long terme. Concernant les sources, le choix est vaste et chaque option constitue un acte écologique. En effet, on parle de moyens de chauffage qui ne polluent pas la planète. D’abord, il y a l’énergie solaire qui est 100 % propre et 100 % gratuite. À cet effet, on utilise des installations photovoltaïques ou thermiques qui peuvent notamment économiser jusqu’à 60 % des besoins en eau chaude sanitaire.

On revient ensuite au bois, dont les atouts en termes de chauffage ne sont plus à démontrer. Les buchettes ou les granulés s’insèrent très bien dans une cheminée, une chaudière ou une poêle. Son impact sur les émissions de gaz carbonique est considérablement faible et il s’adapte parfaitement à une chaleur d’appoint ou centrale.

L’aérothermie et la géothermie sont également des sources énergétiques renouvelables. Il s’agit de procédés visant à chercher la chaleur à l’extérieur pour ensuite la diffuser à l’intérieur d’un logement. L’usage de pompes de chauffage rend possibles ces deux solutions. Dans le premier système, l’eau est utilisée avec l’air, et dans le second avec la terre ou le sol.